Posts Tagged ‘ Canon

Mise à jour du micrologiciel EOS 7D Mark II, version 1.1.1

La version 1.1.1 du micrologiciel comprend les améliorations suivantes :

1. Améliore la fiabilité des communications lors du transfert d’images à l’aide du transmetteur Wi-Fi WFT-E7 (A/B/C/D/E).
2. Corrige le phénomène de Err70 qui se produit avec certaines combinaisons de réglages.
3. Corrige le phénomène dans lequel dans de très rares cas l’obturateur ne peut plus être débloqué.
4. Améliore la fiabilité des opérations pour des réglages de fonctions personnalisées spécifiques.

La version 1.1.1 du micrologiciel est destinée aux appareils photo sur lesquels est installée la version 1.1.0 ou antérieure. Si le micrologiciel de l’appareil photo est déjà à la version 1.1.1, il n’est pas nécessaire de le mettre à jour.

Lors de la mise à jour du microprogramme de votre appareil photo, veuillez d’abord lire entièrement les instructions avant de télécharger le firmware.
Si vous utilisez un adaptateur Wi-Fi/W-E1, le nom de la caméra sera réinitialisé au nom par défaut lorsque vous réalisez cette mise à jour de micrologiciel, veuillez donc saisir à nouveau le nom avant d’utiliser l’appareil photo. (Veuillez vous reporter au mode d’emploi W-E1 pour la procédure de réglage)

Améliorations de la version 1.1.0 (précédente) :

1. La prise en charge d’un adaptateur Wi-Fi W-E1 a été ajoutée.
2. Une option a été ajoutée qui permet de sélectionner les objectifs STM*1 à rétracter ou à laisser déployés lorsque l’alimentation de l’appareil photo a été mise hors tension.
*1 Objectifs EF 40mm f/2.8 STM, EF 50mm f/1.8 STM ou EF-S 24mm f/2.8 STM

Améliorations de la version 1.0.5 (précédente) :

1. Améliore la précision de l’autofocus lorsqu’il est utilisé en association avec un objectif EF 16-35 mm f/2.8L USM ou bien un objectif EF-S 17-55 mm f/2.8 IS USM.
2. Corrige un phénomène dans lequel, dans de très rares cas, la « Correction du vignetage » est appliquée de façon incohérente.
3. Corrige un phénomène lors duquel, pendant l’exécution d’une mise à jour du micrologiciel de l’objectif EF, la barre de progression affichée sur l’écran LCD peut geler à 100 % même si la mise la jour est terminée.
4. Corrige une erreur de traitement concernant la seconde intercalaire pour les fonctions GPS « Informations de géomarquage ajoutées à l’image » et « Données de journal ».
5. Corrige un phénomène au cours duquel au moment de la prise de vue, dans de très rares cas, « Err 70 » servient, ou bien l’obturateur ne se déclenche pas.

Veuillez remarquer :
Une fois le micrologiciel mis à jour, vous devriez confirmer à nouveau tout Micro-Ajustement De L’AF que vous pourriez avoir paramétré pour votre objectif EF 16-35 mm f/2,8 USM ou bien votre objectif EF-S 17-55 mm f/2.8 IS USM.

Améliorations de la version 1.0.4 (précédente) :

1. Corrige un phénomène lors duquel la fonction AF de l’appareil photo risque de ne pas fonctionner correctement à une longueur focale d’environ 100 mm lorsqu’il est utilisé avec l’objectif EF 70-200 mm f/2.8L IS II USM.
2. Corrige un phénomène lors duquel, dans de rares cas, la réduction de l’effet de scintillement ne peut pas être obtenue en mode Autofocus AI Servo bien que la fonction « PdV anti-scintill » soit réglée sur « Activer ».
3. Corrige un phénomène lors duquel les réglages Style d’image peuvent ne pas être appliqués à l’image capturée lorsque l’appareil photo est réglé sur le mode de prise de vue personnalisée C1, C2 ou C3.
4. Corrige un phénomène lors duquel, dans de rares cas, la première image fixe capturée en mode Live view risque de ne pas enregistrer la date et l’heure correctes.
5. Corrige un phénomène lors duquel, dans de rares cas, un bruit d’image peut apparaître sur les images JPEG lorsque une luminosité ou le contraste est corrigé par la fonction Correction automatique de luminosité.

Lien pour télécharger la mise à jour

Nouveau Canon G9 X Mark II

Canon vient d’ annoncer la sortie du nouveau G9 X Mark II successeur du PowerShot G9 X,
Le nouveau modèle conserve le même look, le même toucher et le même poids que l’original, ce qui signifie qu’il continue d’être la plus petite caméra compacte sur le marché avec un capteur de type 1 .Il reprend la focale équivalente à un 28-82mm F2-4.9, avec toutes les mises à jour majeures. En tête d’affiche de ces mises à jour est le nouveau processeur Digic VII, d’abord vu dans le plus grand G7 X Mark II. Ce processeur permet une prise de vue en rafale brut jusqu’à 8,2 vues par secondes sur 21 images (le modèle précédent tournait autour de 1 vps en Raw), et Canon a ajouté la stabilisation d’image double détection, ce qui signifie que l’information de l’objectif et le capteur est combiné pour offrir un 3.5 arrêts de stabilisation d’image. D’autres ajouts incluent de plus grandes options de personnalisation, un suivi AF amélioré, une meilleure reconnaissance de scène en mode automatique et une conversion Raw dans la caméra. Le G9 X Mark II est prêt à être livré en février dans votre choix de noir ou d’argent au prix de 490 € .

Spécification

Prix 529 $
Type
Type
Compact
Capteur
Résolution max. 5472 x 3648
Rapport d’image w: h 1: 1, 4: 3, 3: 2, 16: 9
Pixels effectifs 20 mégapixels
Détecteurs photoélectriques 21 mégapixels
Taille du capteur 1 « (13,2 x 8,8 mm)
Type de capteur BSI-CMOS
Processeur DIGIC 7
Espace colorimétrique SRGB
Filtre de couleurs Filtre couleur primaire
image
ISO Auto, 125-12800
Préréglages de la balance des blancs 6
Balance des blancs personnalisée Oui
Stabilisation d’image Optique
Format non compressé BRUT
Niveaux de qualité JPEG Super fine, fine
Format de fichier
  • JPEG (EXIF v2.3)
  • Raw (Canon CR2)
Optique & Focus
Longueur focale (équiv.) 28-84 mm
Zoom optique 3 ×
Ouverture maximum F2-4.9
Autofocus
  • Détection de contraste (capteur)
  • Multi-zone
  • centre
  • Point unique sélectif
  • suivi
  • Unique
  • Continu
  • Toucher
  • Détection facial
  • Vue en direct
Voyant d’autofocus Oui
Zoom numérique Oui (4x)
Mise au point manuelle Oui
Plage de mise au point normale 5 cm (1,97 « )
Plage de mise au point macro 5 cm (1,97 « )
Écran / viseur
Articulé LCD Fixé
Taille de l’écran 3 « 
Points d’écran 1 040 000
Écran tactile Oui
Type d’écran TFT LCD
Vue en direct Oui
Type de viseur Aucun
Fonctions photographiques
Vitesse minimale d’obturation 30 sec
Vitesse d’obturation maximale 1/2000 sec
Modes d’exposition
  • Scène
  • Auto
  • Hybride Auto
  • Programme
  • Priorité d’obturation
  • Priorité d’ouverture
  • Manuel
  • Coutume
Modes scène
  • Portrait
  • Panning
  • Portrait d’étoile
  • Suiv.
  • Suiv.
  • Star Time-Lapse Movie
  • Scène de nuit portative
  • Des feux d’artifice
Flash intégré Oui
Gamme de flash 6.00 m (chez Auto ISO)
Flash externe Non
Modes de flash Auto, allumé, synchro lent, désactivé
Modes d’entraînement
  • Unique
  • Continu
  • Retardateur
Entraînement continu 8.2 fps
Retardateur Oui (2 ou 10 secondes, personnalisé)
Modes de mesure
  • Multi
  • Centre pondéré
  • Place
La compensation d’exposition ± 3 (à des pas de 1/3 EV)
Bracketing de la BM Non
Vidéographie
Format MPEG-4, H.264
Notes de vidéographie A également la star-time-lapse. Effet miniature et modes de digestion
Modes
  • 1920 x 1080 @ 60p / 35 Mbps, MOV, H.264, AAC
  • 1920 x 1080 @ 30p / 24 Mbps, MOV, H.264, AAC
  • 1920 x 1080 @ 24p / 24 Mbps, MOV, H.264, AAC
  • 1280 x 720 @ 30p / 8 Mbps, MOV, H.264, AAC
  • 1280 x 720 @ 30p / 3 Mbps, MOV, H.264, AAC
Microphone Stéréo
Orateur Mono
Stockage
Types de stockage SD / SDHC / SDXC
Connectivité
USB USB 2.0 (480 Mbit / s)
HDMI Oui (micro-HDMI)
Port du microphone Non
Prise casque Non
Sans fil Intégré
Notes sans fil 802.11b / g / n avec NFC et Bluetooth
Télécommande Oui (via Smartphone)
Physique
Environnement étanche Non
Batterie Batterie
Description de la batterie Batterie au lithium-ion NB-13L et chargeur
Durée de vie des batteries (CIPA) 235
Poids (piles comprises) 206 g (0,45 lb / 7,27 onces)
Dimensions 98 x 58 x 31 mm (3,86 x 2,28 x 1,22 « )
Autres caractéristiques
Capteur d’orientation Oui
Enregistrement temporel Oui (étoile time-lapse)
GPS Aucun

Test du Sigma 12-24mm F4 DG HSM Art Lens

sigma-12-24mm-f-4-dg-hsm-art-lens

La Sigma 12-24mm F4 DG HSM Art a été annoncée pour la première fois le 16 septembre 2016. Il s’agit du zoom le plus grand angle de la gamme Sigma à ce jour et rejoint la liste de la série de Art . L’ objetif à été annoncé à1600 $, ce qui en fait un concurrent féroce àau Canon EF 11-24mm F4L USM lentille qui est au prix de 3000 $.

Le Sigma est disponible dans les montures Canon, Nikon F (FX) et Sigma SA Bayonet et sera très probablement un indispensable pour les photographes paysagistes ou d’architecture qui sont à la recherche d’un très large champ de vision (12mm donne autour d’un champ de vision de 122 °)

La question qui se pose est la suivante: l’extrême différence des prix sur la qualité de construction et la performance de la Sigma

Nous allons comparer la performance du Sigma et face au Canon EF 11-24mm F/4

Format APS-C

Si vous avez un capteur APS-C, le Sigma peut être utilisé ce qui donne une focale équivalente au 19-38mm et une ouverture équivalente de F6.4. Il est intéressant de noter cependant que Sigma offre déjà un 10-20mm F3.5 considérablement moins coûteux (équivalent 16-32mm F5.6 ) , ce qui serait une option grand-angle beaucoup mieux.

Pour cette raison, nous n’allons pas considérer cette lentille pour une utilisation sur APS-C .

Sigma 12-24mm F4 DG HSM Art Caractéristiques de la tête

  • Longueur focale de 12-24mm
  • F4 ouverture maximale
  • Mise au point ultrasonique
  • Disponible dans les fixations Canon EF, Nikon F (FX) et Sigma Spécifications comparéescanon-sigma
Sigma 12-24mm F4 DG HSM Art Canon EF 11-24mm F4L USM
Prix 1749.00 € 3175.00€
Type Zoom grand angle Zoom grand angle
Distance focale 12-24mm 11-24mm
Filtre Aucun Aucun (insert arrière)
Stabilisateur d’image Non Non
Monture Canon, Nikon F (FX), Sigma SA Baïonnette Canon EF
Anneau d’ouverture Non Non
Ouverture maximum F4 F4
Ouverture minimale F22 F22
Mise au point minimale 0,24 m (9,45 po) 0,28 m (11 po)
Lames de diaphragme 9 (arrondi) 9 (arrondi)
Éléments 16 16
Groupes 11 11
Éléments et revêtements spéciaux Revêtement Super Multi-Layer, F-Low Dispersion et éléments asphériques, y compris un élément asphérique en verre moulé de grand diamètre de 80 mm Super UD, UD et 4 éléments asphériques, SWC, Air Sphere et revêtements de fluor, revêtements de fluor de l’élément arrière
Autofocus Oui Oui
Type de moteur Hypersonique de type anneau Ultrasonique
Manuel complet Oui Oui
Méthode de mise au point Interne Interne
Échelle de distance Oui Oui
DoF Échelle Non Non
Étanchéité Construction à l’épreuve des poussières et des éclaboussures avec joint d’étanchéité en caoutchouc arrière Scellage à temps plein
Méthode de zoom Rotary (extension) Rotary (interne)
Poids 1151 g (2,54 lb) 1180g (2,60 lb)
Dimensions 132mm (5.2 « ) x 102mm (4.0 ») 132 mm (5,2 po) x 108 mm (4,25 po)
Capuchons Oui (intégré) Oui (intégré)

 

Le Sigma et le Canon partagent un assez grand nombre de caractéristiques en ce qui concerne la conception de l’objectif .. Les différences principales entre les deux. Le Canon a un léger avantage sur le Sigma en termes de qualité de construction avec l’étanchéité à temps plein, où le Sigma propose un joint d’étanchéité en caoutchouc «résistant à l’humidité» sur la monture d’objectif et des revêtements hydrofuges sur les éléments d’objectif avant et arrière.

Les deux lentilles sont très lourdes et sont presque identiques en taille et en forme, et les deux comportent des capuchons d’objectif intégrés. Aucun des deux n’accepte les filtres standard, mais le Canon dispose d’une fente pour accepter les filtres de gel arrière. Le Sigma a cette singulière construction de la serie ART ou l’on sent la robustesse , mais n’a pas la même sentiment que le Canon en raison de sa construction résistant à l’eau .

Le Canon a un léger avantage sur le Sigma car le Sigma est un zoom d’extension externe, tandis que le Canon est interne. Étant donné que le Sigma n’est pas entièrement scellé, cela pourrait être un point faible dans la conception en termes d’humidité pénétrant dans l’objectif en cas de conditions météorologiques défavorables ou humide.

Qualité d’image

Dans les sections suivantes, nous utiliserons des données DxO et des échantillons de vie réelle pour déterminer comment les lentilles Sigma et Canon se comparent entre elles et pour déterminer la performance du Sigma 12-24mm.

Acuité

Acuité Le Sigma 12-24mm fonctionne très bien ouvert à 12mm et encore mieux une fois que l’objectif est arrêté jusqu’à F8. La netteté est généralement meilleure de 12mm-16mm lorsque la lentille est à F5.6. Comme vous zoomer de 16mm à 24mm la netteté globale diminue. Dans cette gamme, nous voyons la meilleure performance lorsque l’objectif est à F8. La netteté est très bonne sur l’extrémité , mais diminue lorsque vous effectuez un zoom.
Aberration chromatique Le Sigma fait un très bon travail de interpretation des aberrations chromatiques dans toute la plage de focales, même lorsqu’ils est grand ouvert. Lorsque vous stopez l’objectif ou que vous effectuez un zoom avant, vous constatez même une légère amélioration de la manipulation des CA.
Vignettage En ce qui concerne le vignettage, le Sigma effectue un travail phénoménal tout au long de la plage focale, même lorsqu’il est ouvert. Lorsque l’objectif est à F8 le vignettage disparaît complètement sur toute la plage de focales.
Distorsion Le Sigma souffre d’une légère distorsion de barillet à 12 mm, mais cela est à prévoir à cette largeur d’une longueur focale. 16 mm par elle disparaît presque . La distorsion à 12mm apparaît assez complexe, ce qui rend probablement difficile à corriger, mais il est si subtile que vous êtes peu susceptible d’être dérangé
Transmission (T-Stop) Le nombre F de la lentille est une valeur théorique, et la valeur réelle de transmission de la lumière, connue sous le nom de T-stop, est toujours plus faible en raison des pertes de lumière dans la lentille. Les lentilles avec plus d’éléments, comme un zoom complexe, ont tendance à être légèrement plus efficace. Le T-stop mesuré pour cet objectif est autour de T4.6-4.8, ce qui signifie que la lentille est de laisser passer un peu moins de lumière que la note F4 suggère.

Comment le Sigma 12-24mm DG HSM ART comparer avec le Canon EF 11-24mm F4L?

Le Canon 11-24mm F4L est une référence bien connue avec de nombreux prétendant qu’est le zoom grand angle. En vérité, il est vraiment à la hauteur car il effectue la lentille Sigma à bien des égards.

En termes de netteté de l’objectif Canon est l’ un des meilleurs zoom grand-angle que nous ayons jamais vu à son extrémité , hors-exécution le Sigma à grande ouverte et à toutes les ouvertures, en particulier dans la netteté au centre . Au16mm le Sigma est nettement plus faible que Canon en termes de netteté, même à F5.6. À 24mm les différences entre le Canon et Sigma sont à l’opposé. Pour obtenir des résultats qui sont proches il faut que le Canon soit à F5,6 en, pour les m^me résultat vous devez être à F8 pour le Sigma, qui introduit suffisamment de diffraction pour rester derrière le Canon. Cela aura également une incidence sur votre capacité à utiliser à plus longue focale de l’objectif dans des situations de faible luminosité, car il donne des résultats assez médiocres.

Le Sigma, cependant, prend le dessus en termes de vignettage, l’aberration chromatique (CA) et la distorsion. CA à l’extrémité est plus large dans la plage de focales et voit le Canon à la traîne, présentant un peu de CA , qui peut être un peu difficile à corriger parfaitement.

En termes de vignettage le Canon souffre d’une chute de 3,7 halte dans les coins extrêmetandis que le Sigma a seulement une chute 2/3 d’arrêt aux distances focales les plus larges. Par F8, le vignettage disparaît presque du Sigma alors qu’il persiste à 2/3 d’un arrêt dans les angles du Canon jusqu’à F22, bien que vous voyez une diminution marquée par F11. Lorsque vous zoomez le Canon à partir de 18mm-24mm les diminutions de vignetage , disparaît seulement par F11 sur le Canon.

Tant le Canon que le Sigma contiennent assez bien la distorsion, l’objectif Sigma devance l’objectif Canon à presque chaque longueur focale, mais nettement à l’ extrémité de la plus large de la plage . Cela dit, la distorsion du Canon est moins complexe, donc plus facile à corriger, en post-prod.

Tests terrain

En comparant les deux zooms dans nos tests terrain , nous voyons que Sigma souffre sur la netteté dans presque toute la plage focale lorsque l’objectif est focalisé grande ouverte, mais surtout de 20mm à 24mm. A 24 mm le Sigma est presque à égalité avec le canon à 12mm en termes de netteté et exécute mieux par rapport à l’ aberration chromatique . Comme nous l’ avons mentionné ci – dessus les baisses de performance du Sigma au – delà de 20 mm , En particulier par rapport à la lentille Canon et diaphragmant n’aide pas. Bien que les données DXO suggère que le Sigma devrait s’améliorer au centre à F8 à 24mm, nous croyons que nous ne voyons pas cela en raison d’ un sévère changement de mise au point du Sigma aux focales les plus longues. Les résultats de DXO sont basés sur le choix de la prise de vue optimale et de plans méticuleusement focalisés manuellement, et alors que les deux approches ont leur mérite, les résultats que vous obtiendrez dépendra de votre méthode d’ ouverture.

En termes de netteté Sigma se débrouille très bien par rapport à Canon à 12mm Avec les deux objectifs présentant environ le même niveau de netteté (le Sigma est un peu plus net sur la gauche tandis que le Canon est un peu plus net sur la droite). Comme les données DXO suggèrent , nous voyons que le Sigma fonctionne très bien par rapport ai CA dans les coins. A 24mm , nous voyons la performance de la netteté d’angle de la Sigma diminuer un peu, juste quand il est tourné largement ouvert à F4, Une fois que l’objectif est à F8 , La performance de coin s’améliore et est presque à égalité avec le Canon à la même longueur focale. Mais à F8 elle apporte plus de diffraction.

Il est intéressant de noter que la netteté périphérique perçue dans sur le Canon peut être légèrement réduite en raison de l’aberration chromatique latérale plutôt extrême . Toutefois, ACR (et d’autres formes de logiciel de post-traitement) sont en mesure de supprimer la majorité de celui-ci, en supprimant ainsi les artefacts de couleur et d’améliorer la qualité d’image.

Résumé de la netteté

Le Canon fonctionne très bien sur toutes les longueurs focales, si bien qu’elle atteint souvent sa performance maximale par F5.6 et sa diffraction se limite par la suite (sur un 5DS R). C’est un exploit d’ingénierie. Cela dit, le Sigma est comparable, sinon parfois un peu mieux . Dans nos tests terrain, la performance sur les bords et à son extrémité plus large. Mais on ne peut pas dire pour sa performance centrale, où elle s’estompe à toutes les focales, que ce soit 12mm , 14mm , 16mm , 18mm , 20mm Et 24mm . La parité avec le Sigma et kles performances à ouverture largement ouvert et à l’extrémité est perdu . Où le Sigma doit être diaphragmé à F8 pour correspondre à la performance de bord du Canon à F5.6, mais se situent bien en retard dans la netteté centrale .

Nous avons découvert qu’une grande partie de la chute – ou l’ absence d’amélioration – de la netteté centrale était dû à la raison des niveaux élevés de l’ aberration sphérique de la lentilles Sigma (confirmées par LensTip ). Nous avons brièvement étudié combien le Sigma pourrait faire mieux en travaillant autour de son problème de changement de focus .

Mise au point à large ouverture ou mise au point à l’ouverture de prise de vue

le Sigma 12-24mm on a du ouvrir à pleine ouverture afin d’obtenir une netteté maximale au point (central). Cependant, la netteté a fini par baisser en netteté, en particulier sur le côté droit . En d’ autres termes, il est difficile d’optimiser à la fois le centre et les bords .

Il n’est pas le premier qui à ce genre de comportement (le Nikon 14-24mm F2.8 présentait des problèmes similaires ); Cependant, il est assez décevant pour un photographe Canon, puisque tous les reflex numériques Canon sont bien ouverts, même en live view (ou MF en live view). Une solution de contournement est de passer en mode vidéo pour la mise au point, car ce mode s’arrête sur une ouverture basse . Si vous avez un Sony a7R II vous pouvez contourner cela en utilisant un adaptateur d’objectif électronique (comme l’adaptateur Smart Metabones) qui vous permet de la mise au point manuelle (ou automatique) à l’ouverture de prise de vue.

L’objectif de Canon, n’a pas connu ces types de problèmes Il a été capable de produire des images avec une excellente netteté, même lorsque l’ouverture était à pleine ouverture.

Éclat de soleil et lentille

Le Sigma et le Canon exposent des rayons de soleil très esthétique. Subjectivement, la lentille Sigma a été capable d’atteindre par une ouverture autour de F10 pour obtenir des rayons parfait , tandis que le Canon a dû être diaphragmer vers (F14-F16). Cela donne l’avantage au Sigmapour obtenir des rayons de soleil à des diaph plus bas aide à limiter les effets de la diffraction. Cela dit, une fois que le Canon a été arrêté jusqu’à F16 ou F22, ses les rayons étaits plus fins et plus définis en forme, par opposition aux rayons plus larges du Sigma. Les rayons du soleil sur les deux objectifs sont très symétriques.

L ‘évasementest manipulé assez bien par les deux zooms et ne présentent pas d’ éruption extrêmement forte ou déplaisante, ce qui est tout à fait bon pour u zoom 12-24mm F4 DG HSM Art Lens

Performance

Le Sigma 12-24mm F4 offre un peu de performance optique très agréable à l’ extrémité courte de la plage de focales et d’ excellentes performances AF ainsi. L’objectif est doté d’un moteur de mise au point ultrasonore ‘HSM’ qui offre une mise au point extrêmement silencieuse et précise avec des vitesses qui correspondent étroitement à l’objectif F4L Canon de 11-24 mm.

Malheureusement, la netteté centrale du Sigma souffre beaucoup au – delà de 20 mm . Cette situation est aggravée par le fait que les meilleures performances en termes de netteté ne peut être atteinte par diaphgramme à l’ouverture au lieu de se concentrer la plus grande ouverte , comme la plupart des appareils le font traditionnellement . Même cette méthode de diaph ne donnera pas de résultats parfaits. La netteté au centre voit une amélioration dramatique tandis que la netteté d’angle souffre. La mise au point manuelle ne contribuera pas non plus à résoudre ce problème car la mise au point se fait lorsque l’ouverture de l’objectif est a grande ouverture sur les reflex numériques Canon (la seule solution consiste à se concentrer sur le mode d’affichage Live-view).

Il est intéressant de noter que , à 12mm Sigma est exceptionnellement bon en termes de netteté, et correspond à la performance du Canon dans une grande partie du cadre, mais ne correspondant pas sa netteté centrale. Cette performance est maintenue jusqu’à une distance focale d’environ 18 mm. Au-delà de 18 mm, la performance commence à tomber en raison des effets décrits dans le texte ci-dessus, vous obligeant à vous concentrer et à fermer sur F8. Tout au long de la plage focale du Sigma fait un meilleur travail par rapport à la correction de la distorsion, de l’ aberration chromatique latérale et du vignettage par rapport à l’objectif Canon. Par rapport à la première version, à ouverture variable du 12-24mm. Cette une amélioration pour Sigma, mais pas aussi grande comme nous l’avions espéré.

Conclusion

Étant donné la qualité affiché et fixée par Sigma pour sa serie Art lens, j’étais impatient de tester ce cet objectif à un prix assez abordable. Malheureusement, l’objectif n’est pas à la hauteur sur plusieurs aspects. Le fait que sur les longueurs focales plus longues ; ils vous obligent à vous concentrer sur l’ouverture de prise de vue pour obtenir les images les plus nettes possible est extrêmement frustrant, encore plus parce que cela a un coût pour la netteté sur les bords . L’objectif a quelques attributs agréable, y compris sa gestion de vignettage, CA, distorsion et sa netteté impressionnante à 12mm, mais une grande partie occulter quand on regarde la netteté de l’objectif, en particulier au delà de 20 mm .

Je choisirais le Canon 11-24mm F4L plutôt que le Sigma. C’est vraiment l’un des zooms grand-angles offrant les images les plus nettes, et il est entièrement étanche. Les faiblesses de l’objectif en ce qui concerne l’AC, le vignettage et la distorsion sont tous largement corrigibles grâce à l’utilisation de vos logiciels de post-traitement favoris, de sorte qu’ils n’ont pas vraiment d’impact sur la qualité de l’image finale. En bref, je voulais vraiment aimer le Sigma, mais le Canon surpasse Sigma ce qui en vaut de le payer plus cher . Cela dit, si vous êtes seulement intéressé par les distances focales plus larges, le Sigma est une option formidable et à moitié prix que le Canon.

Le Sigma est une bonne affaire pour la qualité de l’image, sa manipulation de l’aberration chromatique, le vignettage et la distorsion. Toutefois, compte tenu de la baisse de la performance .

Le Sigma 12-24mm F4 offre des performances optiques impressionnantes à l’extrémité courte de sa gamme focale, avec d’excellentes performances AF. Malheureusement, la netteté centrale à toutes les focales, et la netteté globale à l’extrémité de télé souffre par rapport à ses meilleurs pairs. Un changement de focus sévère à des longueurs focales plus longues requiert que vous focalisiez l’objectif à l’ouverture de prise de vue, ce qui peut être encombrant et entraînera également un coût de netteté d’angle. D’autres propriétés optiques, telles que l’AC, le vignettage et la distorsion sont extrêmement bien contrôlées, sinon de classe. Si vous recherchez un zoom grand-angle avec de très belles performances de 12mm à 16mm, cette lentille est une valeur exceptionnelle.

Excellent choix  pour :

Les photographes paysagistes à la recherche d’un objectif grand angle avec une netteté et une performance exceptionnelles de 12mm à 16mm.

Doivent passer leur chemin :

Les photographes recherchent une excellente performance dans toute la gamme focale et les photographes qui préfèrent tirer avec un kit plus léger.

Note 8/10

Nouveau Canon EOS 5D Mark IV

Caractéristiques du nouveau Canon EOS 5D Mark IV qui sera dévoilé à la Fotokina de Cologne en septembre. ( Source Digicame-info )

canon_5d4_f001-copie

 

Capteur CMOS de 30,4 Mpixels

Autofocus Dual Pixel sur le capteur CMOS

Module autofocus à 61 collimateurs

Cellule à capteur RVB + IR de 150.000 pixels

Dispositif anti-fliker (anti-scintillement)

Rafale à 7 images/sec

Plage de sensibilités : 100 à 102.400 ISO (sensibilité étendue)

Ecran tactile (non orientable), protégé contre la poussière et les éclaboussures

Vidéo 4K à 30 im/s Vidéo HD à 120 im/s (pour les ralentis)

Possibilité d’extraire des photos JPEG de 8 Mpixels des vidéos 4K

Fonction intervallomètre

GPS intégré

Wi-fi, NFC

Cartes SD, SDHC, SDXC et CompactFlash Type II

Connecteurs USB 3.0 et HDMI

Dimensions : 150,7 mm x 116,4 mm x 75,9 mm

Poids : 890 g

Il sera commercialisé en kit  avec le nouveau objectif EF 24-105 mm f/4 L IS II USM (qui remplace le modèle actuel sorti en 2005 avec le premier EOS 5D) et du EF 24-70 mm f/4 L IS USM va peut-être voir son prix baisser.

Canon EOS 5D Mark IV

Canon EOS 5D Mark IV + 24-70 mm en kit

Canon EOS 5D Mark IV + 24-105 mm en kit

Battery grip Canon E20 BG  Pour le 5D Marl IV

A noter le renouvellement du EF 16 -35mm/f2.8 en version III

Canon EOS 5Ds & EOS 5Dr et Canon EF 11-24 f/4L USM

Canon devrait annoncé la semaine prochaine, deux nouveaux reflex  doté d’un capteur full frame de 50.6 Mpx ainsi que le très attendu zoom grand-angle le Canon EF 11-24/4 L USMCanon EOS 5DS

Canon EOS 5DS & EOS 5DS R

  • Principales caractéristiques techniques :
  • Capteur CMOS Full Frame de 50.6MP
  • 5DS R  serait lui dépourvu de filtre passe- bas*
  • Boitier en Magnésium
  • Boitier tropicalisée
  • Double processeurs Dual DIGIC6
  • Sensibilité ISO de 100-6400
  • 5 Images/sec
  • 61 collimateurs AF
  • Autofocus EOS Itr AF
  • Nouveau style image nommé “fine detail”
  • Possibilité de recadrage 1.3x et 1.6x
  • Nouveaux paramètres tactiles personnalisable “Quick Control screen”
  • Mode de prise de vues en fréquence paramétrable afin de créer des Time-Lapses
  • Système  Anti-scintillement

* Le filtre passe-bas optique, parfois appelé « filtre anticrénelage », est intégré dans de nombreux appareils photo numériques, juste devant le capteur d’image. Il sert principalement à supprimer les informations haute fréquence des images et à réduire les phénomènes de moiré et d’altération des couleurs causés par les ondes hautes fréquences. Le moiré apparaît dans les scènes contenant des détails répétitifs, comme les motifs des textiles ou des vêtements, ou les lignes verticales des architectures. Ces motifs ne sont pas présents dans la nature, il est donc très rare de rencontrer ces phénomènes dans les photographies de paysage ou de nature.

ef11-24f4

 

Canon EF 11-24 f/4L USM

  • Zoom  grand angle pour capteur plein format
  • Pare-soleil intégré
  • Tropicalisation
  •  Traitement de surface SWC et ASC
  • Lentille traitées à la fluorine
  • Lentilles asphériques UD
  • ….

Il va falloir encore être patient pour connaître leur disponibilité et leur prix de vente.

Firmware 2.0.3 pour le canon EOS-1D X

Eos1dx

 

Canon a annoncé qu’une nouvelle mise à jour du firmware , version 2.0.3 , pour le reflex numérique EOS-1D X est maintenant disponible en téléchargement gratuit sur le site de Canon France  – il comprend un certain nombre d’améliorations clés à AF de l’appareil photo , l’exposition et des options personnalisables .

Dans le cadre de la relation étroite continu de Canon avec des photographes professionnels , les informations sont toujours prises très au sérieux et ce dernier firmware de mise à niveau renforce encore les – EOS 1D capacités de X , afin que les photographes puissent  profiter pleinement des ses améliorations pour lesJeux olympiques d’hiver à Sotchi, en Russie , à partir de 7-23 Février 2014.  .

1 .Amélioration de la précision AF en basse lumière avec AI Servo

Le nouveau firmware affine la séquence AF afin d’ améliorer les performances de l’autofocus dans des conditions de faible luminosité . L’algorithme se concentrant AI Servo a été amélioré pour permettre plus de temps pour l’échantillonnage lumière lors de l’activation AF avant le déclenchement , l’amélioration des performances AF dans les situations de faible éclairage . Cela est dû à la commande initiale AF est basé sur la nouvelle «priorité 2 de mise au point » mise en AI Servo 2e priorité d’image , qui a de meilleures capacités de mesure dans des conditions de faible luminosité . À pleine pression du bouton de l’obturateur , les paramètres de l’image AI Servo 1er priorité prennent le dessus et ensuite les paramètres de AI Servo 2e priorité d’image sont appliqués sur les images suivantes dans la rafale . Cela augmente les performances AF en basse lumière , tout en veillant à la probabilité que la première image d’une séquence en rafale sera aussi nette que possible .

2. Paramètres AF élargis suivi d’accélération / décélération en mode autofocus AI Servo .

Pour améliorer les performances de suivi , des paramètres supplémentaires pour le suivi d’accélération / décélération en AI Servo AF ont été ajoutées pour fournir aux photographes un contrôle plus précis lorsque vous photographiez des sujets qui peuvent rapidement ou soudainement accélérer ou ralentir le déplacement .

En réponse aux commentaires des photographes professionnels , deux nouveaux paramètres ont été ajoutés, gérer les changements lents de la vitesse par rapport à la précédente version du firmware . Actuellement , les paramètres AF sont 0 / +1 / +2 . Le nouveau firmware permet de les porter à -2 / -1 / 0 / +1 / +2 . C’est une fonctionnalité que les photographes sportifs et de la faune sauvage utilisent en particulier, lors de la prise sur une longue distance ou lorsque des obstacles tels que les joueurs de football recoupent devant le sujet principal lors de la poursuite .

3 . Amélioration du contrôle de l’exposition

Une nouvelle fonctionnalité utilise une large plage ISO de l’EOS -1D X . Le nouveau firmware permet un meilleur contrôle de l’exposition lorsque vous utilisez Auto ISO . Les photographes peuvent régler la vitesse d’ obturation et d’ ouverture comme vous le souhaitez et de toujours obtenir la bonne exposition lorsque les conditions d’éclairage changent, tout en conservant un contrôle créatif .

En réponse aux commentaires des utilisateurs , Canon a augmenté l’option de vitesse d’obturation minimale de Auto ISO pour permettre aux photographes de figer les sujets en mouvement et être en mesure de sélectionner une vitesse d’obturation minimum aussi élevé que 1/8000ème de seconde avant que  l’ ISO soit augmentée .  La compensation de l’exposition peut maintenant être utilisé avec Auto ISO en exposition manuelle pour régler l’exposition pour les conditions d’éclairage difficiles (par exemple un fond très sombre ou très lumineux ) . Cette nouvelle fonction peut être activée par l’option de compensation d’exposition sur la molette de contrôle rapide ou à l’aide de la molette principale tout en appuyant sur le bouton SET .

Avec de nouvelles options de personnalisation offertes par le firmware 2.0.3 , les photographes peuvent reconfigurer leur X EOS -1D rapidement , tout en gardant un œil sur le viseur pour maintenir la concentration .

4 . Augmentation des options personnalisables

Contrôle rapide de l’EOS-1D X est le but de firmware Version 2.0.3 en augmentant le nombre de fonctionnalités personnalisables . Il est maintenant possible d’attribuer le ‘ / One Shot AI Servo  » réglage à bouton M- Fn 2 , par exemple . Cette nouvelle personnalisation permet une combinaison de paramètres sélectionnables pour être affecté à la mémorisation d’exposition et AF-ON boutons via des contrôles personnalisés , y compris : Actuellement collimateur AF vs collimateur pré- enregistré , AI Servo AF jeux de configuration ( cas 1 à Cas 6 ) , One-Shot AF vs AI Servo AF et actuellement sélectionné le mode d’entraînement par rapport à 14fps en mode d’entraînement à très haute vitesse .

Avec ces nouvelles options , les photographes peuvent reconfigurer leur EOS-1D X caméra « à la volée» , tout en gardant un œil sur le viseur pour maintenir la concentration . Par exemple , l’appareil pourrait être mis en place pour One-Shot AF et unique mode de conduite de tir sur le déclencheur , l’autofocus AI Servo dans le cas 1 avec le mode d’entraînement continu à haute vitesse sur le bouton AE Lock, et l’autofocus AI Servo dans l’affaire 4 avec des super- haute – vitesse 14fps mode continu d’entraînement sur ​​le bouton AF-ON .

• La mise à jour se fait a partir de la version  1.2.4   ou version antérieure. Télécharger  la nouvelle version du Firmware 2.0.3

Le nouvel objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM extender 1.4x

Le nouvel objectif Canon EF 200-400mm f/4L IS USM extender 1.4x est disponible à la vente au prix conséille de 12 999 €
canon-EF-200-400mm-L-IS-USM-

Comme nous n’ avons eu le prêt de matériel donc nous n’ avons pas pu encore  le tester : Retrouvez ici  le test de l’objectif en  pré-série réalisé par http://blog.darth.ch.

Voilà un article qui était au chaud depuis un très long moment, car je devais attendre l’annonce officielle de la sortie du Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 pour pouvoir le publier.En effet, toutes les images de ce test ont été réalisées avec des exemplaires de présérie et non pas avec un objectif définitif.Un test terrain avec un exemplaire de série de cet objectif viendra plus tard, ce sera un « gros » complément à ce premier test du Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 un objectif que bon nombre de Canonistes attendaient avec ferveur!Il faut dire qu’entre son annonce et sa disponibilité effective, du temps est passé, beaucoup de temps…

Sur le papier ça laisse assez rêveur, d’autant qu’à la presque unanimité des Canonistes cet objectif manquait à l’appel alors que de leur côté Nikon en étaient à leur deuxième mise à jour.Il était donc temps que Canon sorte finalement l’engin, du moins le mette à disposition du public, car cela faisait bien longtemps que plusieurs exemplaires de présérie trainaient ici et là pour le plus grand plaisir de quelques photographes privilégiés qui ont pu le tester avant tout le monde.

Présérie:

Le mot est lâché! Qui dit présérie dit restriction.En effet, dans les premiers temps, interdiction totale de simplement dire que l’on a l’objectif en main, puis vient le temps où l’on peut le dire, mais on ne doit pas montrer les images, puis vient le moment où l’on peut tout montrer.Il faut donc faire preuve d’un peu de discrétion et faire ses tests loin de la foule et des gens les plus curieux.J’ai donc eu la chance de pouvoir tester l’engin et ainsi vous donner un premier test réellement sur le terrain ! Pas simplement un prêt de quelques heures pour photographier quelques sujets rapidement, mais bien un test sur la longueur avec tout ce que cela comporte comme plus pour offrir un compte rendu réel qui tient compte des attentes des photographes.Et la première question qui nous vient à l’esprit est la suivante…

Pourquoi un zoom?

La plupart des photos qui vont illustrer ce test ont été prises en affût. L’affût a cette particularité qu’il permet une certaine proximité avec les animaux que l’on veut prendre en photo, mais dans l’autre sens, il ne nous permet pas de bouger.Dans ces conditions, pouvoir faire varier l’angle de champs et le cadrage est un vrai plus, et si c’est vrai pour la photo animalière, c’est tout aussi vrai pour les disciplines qui demandent à l’opérateur de rester sur un point fixe, comme les photographes qui se trouvent sur le bord des pelouses dans les stades…etc.Le zoom devient alors une arme redoutable, un gain de temps incroyable, plus besoin d’avoir trois ou quatre boitîers avec chacun son objectif, ici on peut photographier sans peine de 200mm à 560mm !

Caractéristiques techniques:

Le Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 est un objectif tropicalisé fabriqué en alliage de magnésium ce qui lui confère une solidité qui lui permettra d’affronter tous les terrains ! Soyons francs, c’est une brique, un monstre, on sent que l’engin n’a pas peur d’affronter le terrain.Avec ses 3,6 kg, le bébé pèse lourd, pile-poil entre le 500mm f/4 L IS USM II et le 600mm f/4 L IS USM II.Les ingénieurs ont très bien travaillé, l’équilibre de ce zoom est parfait et l’on peut sans problème travailler à main levée malgré son poids, d’autant que l’IS assure de façon impressionnante !Canon annonce un gain de 4 stops, ce qui se confirme très largement sur le terrain.Avec une mise au point minimum à 2 mètres (grandissement de x0,21 à 560mm) et la possibilité de faire varier la focale de 200 à 560mm, il est clair que l’objectif nous promet de s’adapter à la plupart des situations.C’est ce que nous allons essayer de vérifier…

Sur le terrain:

 

Comme on a pu le voir, sur le papier l’engin semble idéal. Sur le terrain cette première impression se confirme rapidement et l’ergonomie soignée du Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 offre une facilité d’utilisation bien agréable.La bague de zoom est ferme, mais reste assez souple pour un déplacement précis du groupe optique et un réglage fin de la focale, très bien réaliséLes différentes commandes, comme le sélecteur pour l’AF et pour la distance de mise au point (à l’arrière du fût) ainsi que celles pour l’IS et la mémorisation du point (juste après le collier de pied).

 

 

Le multiplicateur 1,4 intégré est d’une simplicité enfantine à mettre en action, on tire la « manette » vers le bas, et le voilà en place. On peut bloquer le multiplicateur dans la position choisie grâce à un petit loquet de sécurité.Pouvoir passer de 200mm à 560mm en quelques secondes est un réel confort sur le terrain, un plus non négligeable, qui va ravir tous ceux qui sont immobilisés et qui ne peuvent pas facilement changer de point de vue.Comme dit plus haut, ce zoom n’est pas ce qui se fait de plus léger avec ses 3,6 kg, mais pour l’avoir utilisé en parallèle un Canon EF 600mm f/4 L IS USM II je peux dire que son utilisation à main levée ne pose pas de problème.Sur une longue journée, je conseillerais le monopode, mais son utilisation et sa maniabilité reste très aisée à main levée, bien qu’à titre personnel je préfère l’utiliser avec monopode ou encore plus confortablement avec un bon trépied en affût.Sur le terrain, la mise au point minimum à deux mètres nous offre la possibilité de faire un peu de proxi, comme vous pourrez le constater un peu plus bas avec la photo d’un syrphe en vol, ce qui est plutôt bien pratique pour pas mal de situations.Tout ça est bien beau, mais qu’en est-il de la…

Qualité d’image:

 

Je sais que beaucoup ne jurent que par les focales fixes et leur qualité optique exceptionnelle, alors forcément quand on parle d’un zoom tout le monde s’attend à ce que l’on dise:

 

C’est bien, mais les fixes c’est mieux…

Pourtant, depuis la sortie du Canon EF 70-200mm f/2,8 L IS USM II les choses ont bien changé dans le monde des zooms, et cette « avancée » s’est confirmé avec l’exceptionnel Canon EF 24-70mm f/2,8 L USM II qui ne se contente plus de faire bien, mais arrive à faire jeu égal, voir supérieur avec les focales fixes.Et notre Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 du jour ne déroge pas à cette nouvelle règle.S’il n’est pas encore à la hauteur de l’indétrônable Canon EF 400mm f/2,8 L IS USM II qui reste à l’heure actuelle l’objectif le plus performant qui soit toutes focales et marque confondu, il joue dans la même cour que les Canon EF 500mm f/4 L IS USM II et Canon EF 600mm f/4 L IS USM II et ceci même avec le converter 1,4 actionné !Pour finir de vous convaincre, voici le crop de l’image d’illustration de ce chapitre fait à 560mm: Cliquez ICI Je pense que l’on peut simplement admirer la prouesse que les ingénieurs de Canon ont réussie en offrant une qualité optique juste incroyable !On ne peut être qu’admiratif !Pour le côté plus « technique », je n’ai relevé aucun problème d’aberrations chromatiques, pas plus que de déformations, un léger vignetage est visible à 560mm, mais il est extrêmement simple à corriger.En bref, une qualité optique de très très haut vol, un must en la matière que pas mal de fixes envieraient !Si la qualité optique est au top, qu’en est-il de…

L’autofocus et la stabilisation:

Commençons par l’AF du bestiau, et ne tournons pas autour du pot, il dépote ! En duo avec le 1Dx le Canon EF 200-400mm f/4 L IS USM EXT 1,4 est une vraie formule un.Sans outil précis pour contrôler et vérifier avec soin cette vitesse, on ne peut se fier qu’à notre ressentie, mais mon expérience sur le terrain me montre qu’il est à la hauteur des derniers 500 et 600mm de la marque.Il me semble un petit chouia moins rapide que les derniers 300mm f/2,8 et 400mm f/2,8, qui eux sont clairement des foudres de guerre question AF, difficile de faire mieux.La rapidité et la précision sont vraiment au rendez-vous quelles que soient les difficultés mises en face, lumière difficile ou objet rapide, couplé au 1Dx on a vraiment affaire à un couple infernal qui ne vous laissera jamais en rade.Comme on peut le voir sur l’image qui illustre ce sous-chapitre et dont voici le crop 100: Cliquez ICIDu côté de la stabilisation Canon annonce 4 stops de gain en vitesse, ce que je confirme, et je ne suis pourtant pas l’opérateur le plus stable qui soit.Le stabilisateur est vraiment silencieux, très rapide à se mettre en œuvre et surtout d’une efficacité redoutable, ce qui nous permet de descendre à main levée à des vitesses qu’on aurait eu peine à imaginer il y a encore une dizaine d’années.

Conclusion:

 

Comme le démontre ce premier test, cet objectif est superlatif, un zoom qui fait aussi bien que des fixes et qui peut remplacer presque à lui tout seul les focales comprises entre 200 et 600mm et même un peu plus si on accepte quelques concessions, il faut avouer que ça fait rêver. Par contre, ce rêve a un prix, et pas des moindres, vu que l’engin est proposé pour environ 13’000€ Il est clair que le prix va baisser, mais cet objectif restera pour la plupart des gens hors de portée.On peut pourtant un peu relativiser son prix, en effet, il va remplacer de façon très efficace un 300/2,8 et un 500/4 ce qui au cumule des deux donne un prix très nettement à l’avantage de ce zoom.Pour le reste, dans quelque temps je publierai un complément à ce test avec un objectif de série que je vais certainement encore plus torturer.En attendant, si vous en avez l’envie et les moyens, c’est un objectif pour lequel je vous conseille de craquer, il frise tout simplement la perfection ….. Source :  http://blog.darth.ch.

Mise à jour du firmware 1.2.4 du canon Eos 1 DX

 Eos1dx

Nouvelle version version 1.2.4 du firmware du canon Eos 1DX  comprend les améliorations et corrections fonctionnelles suivantes :
1. Améliore la vitesse d’acquisition de mise au point de l’appareil photo lorsque vous utilisez un Canon Speedlite faisceau d’assistance AF.
2. Permet de réduire le temps nécessaire pour afficher le résultat de mesure sur l’affichage LCD ou sur le viseur lorsque le compteur a été activé.
3. Corrige un phénomène au cours duquel un message « Caution 02 » est inutilement enregistré dans le journal d’état de l’appareil photo.
4. Corrige un phénomène au cours duquel la prise de vue en continu se met en pause lors de l’utilisation d’un Canon Speedlite.
5. Corrige un phénomène, lorsque le Canon GP-E1 est monté, au cours duquel les paramètres de l’appareil GPS sont réinitialisés aux paramétres par défaut lorsque l’appareil photo est mis hors tension.

Le firmware 1.2.4 de l’EOS-1D X est disponible  ici

Canon ajoute deux nouvelles optiques à sa gamme.

Canon à annoncé deux nouvelles optiques, un zoom trans-standard professionnel Le Canon EF 24-70mm f/4L IS USM et une focale fixe le Canon EF 35mm f/2 IS USM :

 

Le nouveau zoom trans-standard EF 24-70mm f/4L IS USM élargit la gamme des objectifs EF disponibles pour les photographes professionnels et amateurs. Conçu pour le reportage et la photographie de mariage ce nouvel objectif est équipé d’une fonction macro qui permet également d’optimiser la photographie macro, permettant un grossissement maximum de 0.7x.

Cette optique comprend deux lentilles asphériques à côté de deux lentilles à dispersion ultra-faible (UD), chaques lentilles est optimisées par une revêtement Super Spectra pour minimiser l’aberration chromatique, le flou de couleur et les reflets. Une ouverture constante f / 4 et un diphrame circulaire à neuf lamelles iris sur toute la plage de zoom offre aux photographes un contrôle créatif exceptionnel, permettant des flous d’ arrière-plan à toutes les focales .

L’objectif EF 24-70mm f/4L IS USM dispose également d’un tout nouveau système Hybrid IS, délivrant des images sans flou sur toute la plage de zoom.La stabilisation Hybrid IS permet de gagner 4 vitesses, et compense efficacement le tremblement durant la prise de vue en mode macrophotographie pour une plus grande stabilité sur les gros plans.

En outre, une construction anti- poussière et anti-éclaboussures est résistant à la poussière et à l’humidité, une fonction de verrouillage protège les lentilles de frappe lorsque vous voyagez, tandis que revêtement de fluor réduit la quantité de poussière, la saleté et les empreintes digitales qui adhèrent à l’avant et à l’arrière, des lentilles – en aidant à maintenir une qualité d’image supérieure et de réduire le besoin de nettoyage.

Grace à ce nouvel objectif les utilisateurs de Canon auront le choix entre trois zooms trans-standards .  A moins que Canon décide que ce nouvel objectif viennent remplacer le vieillissant  Canon EF 24-105/4 L IS USM .

Pourl’ heure le  Canon EF 24-105/4 L IS USM  reste disponible et avec le  Canon EF 24-70/2.8 L IS USM II sorti au mois juillet 2012.

Il sera disponible en décembre 2012 au prix conseillé de 1459€ .

Points forts

  • Mode macro pour un agrandissement jusqu’à 0,7×
  • Stabilisateur d’image jusqu’à 4 vitesses
  • Deux lentilles asphériques et deux lentilles en verre UD
  • Mise au point rapide par ultrasons (USM)
  • Étanche à la poussière et à l’humidité
  • Diaphragme à 9 lamelles pour un flou d’arrière-plan artistique

Diamètre du filtre (mm)

77

Diamètre max. × longueur (mm)

83,4 x 93

Poids (g)

600

 

Canon EF 35mm/f2 IS USM

 Canon EF 35mm f/2 IS USM

Le nouveau objectif EF35 mm est doté d’une stabilisation d’image à 4 vitesses et d’une ouverture maximale de f/2, idéal pour les prises de vue en faible lumière. Mise au point par USM rapide et précise. Et est équipé d’une lentille asphérique qui optimise la qualité de l’image.

Points forts

  • Stabilisation d’image jusqu’à 4 vitesses
  • Grande ouverture maximale de f/2
  • Mise au point par USM rapide et précise
  • Design compact et léger
  • Diaphragme à 8 lamelles pour un flou d’arrière-plan naturel
  • Éléments en verre moulé pour une netteté de tous les instants
  • Distance de mise au point minimum de 0,24 m

 Il sera disponible en décembre 2012 au prix conseillé de 849€

Diamètre du filtre (mm) 67
Diamètre max. × longueur (mm) 77,9 × 62,6
Poids (g)

335

Nouveau Bouchons d’objectifs Canon

A noté que Canon adoptera de nouveaux bouchons d’objectifs, inspirés des bouchons Nikon (qui se pincent par le millieu plus facile à placer et oter avec un parasoleil)… A partir de janvier.

Comparatif entre les Canon et Nikon Full Frame

Avec la présentation du Canon Eos 6D , Canon 5D Mark IIINikon D 800  et du Nikon D600 en quelques mois,  difficile de se retrouver dans tous  ses boitiers Full Frame (24×36 mm).

Voici un tableau comparatif afin de retrouver les principaux caractéristique technique de ces boitiers .

On peut noter que les deux derniers boitiers proposé par les deux fabriquants les Canon Eos 6D et le Nikon D 600  joue sur la lègereté et l’ ergonomie  (770 g et 850 g) pour une résolution à  peu près identique.

Leur qualité de fabrication et de prise en main est correcte à l’ ensemble des ces boitiers, ils sont robuste se qui en font des appareils tout à fait convenable . La différence se fait sur sur des équipements tel que le flash intégré ou l’ intégration du GPS ou du Wifi suivant l’ utilisation et les attentes de chaque photographe.

En esperant voir l’ arrivé du GPS et du Wifi intégré sur les équipements professionnel qui  vont succéder au Nikon D4 et au Canon Eos 1 D X.